Accueil > Revendications > Création de postes infirmier et assistant de service social

Création de postes infirmier et assistant de service social

lundi 10 janvier 2022, par Cege

communiqué de presse snasen unsa et snies unsa 10.01.22
Le grenelle de l’éducation avait prévu la création de 50 postes d’assistants sociaux et d’infirmiers scolaires afin de soutenir le déploiement du plan égalité des chances par le renforcement de la mixité sociale et l’accompagnement des internats d’excellence.

Un plan ambitieux mais des moyens microscopiques
Comment 50 postes à l’échelle nationale pourraient-ils porter ce plan ambitieux ? Le SNASEN et le SNIES UNSA éducation se sont déjà prononcés sur l’inadéquation entre l’objectif et les moyens mis en œuvre.
La gestion de la crise actuelle repose sur l’investissement sans faille des personnels, notamment les assistants de service social (ASS) et les infirmiers (INFENES), qui portent notre bateau Ecole et nos élèves à bout de bras pour éviter la noyade.
50 postes, c’est écoper à la petite cuillère !
De plus, ces moyens ne sont pas définis, et devront être répartis entre INFENES et ASS selon un arbitrage académique aux critères fluctuants et évasifs.
Notre fédération l’UNSA Education s’est exprimée au CTMEN : Ces métiers ont une identité propre, des missions propres, et ne sont pas fongibles.

L’état sanitaire et social de nos élèves, au centre de la réussite scolaire
Nos deux syndicats, unis dans une même fédération, l’UNSA Education, défendent des créations de postes selon un plan de recrutement pluri annuel, négocié au niveau national avec les représentant.es des personnels.
Ces créations de postes doivent permettre la réduction du nombre d’EPLE et du nombre d’élèves par ASS et par INFENES, selon des critères objectifs d’arbitrage dans le respect de la circulaire des missions de chaque métier.
Depuis 5 ans, nous attendons de notre institution des créations de postes ainsi qu’une politique ambitieuse, à la hauteur des enjeux qui placent nos métiers au cœur du fonctionnement de l’école dans nos missions d’accompagnement des élèves de la maternelle à l’université.
Une politique ambitieuse de collaboration avec l’ensemble du système éducatif devant les grands défis du moment, en lien avec les tous les acteurs de l’environnement scolaire.
Le contexte de dégradation de nos conditions de travail liées au contexte sanitaire motive que nos syndicats s’associent donc à l’appel à la grève de notre fédération UNSA Education ce jeudi 13 janvier 2022.
Contact presse :
Gwenaelle Durand, Secrétaire Générale SNIES UNSA Education. 01.58.46.14.95
Tiphaine Jouniaux, Secrétaire Générale SNASEN UNSA Education 06.77.29.86.27