Accueil > Métier > Services > Feuilles de route RH académique : l’invisibilité du travail partenarial et des (...)

Feuilles de route RH académique : l’invisibilité du travail partenarial et des missions transversales du service social des personnels !

vendredi 11 juin 2021, par Cege

Le snasen prend connaissance et déplore une fois de plus que les feuilles de route adressées aux agents par les académies ne mentionne pas le rôle du SSP et ses missions en articulation avec les acteurs des RH dans les académies,

telles que :

• la prévention des ruptures et difficultés professionnelles,

• l’accompagnement des personnels confrontés à des difficultés dans le domaine du travail, de la santé, de l’économie et de la vie familiale,

• l’accueil des personnels nouvellement nommés et à besoins particuliers, contribution au maintien dans l’emploi de tous les agents,

• l’intervention en soutien dans le cadre d’évènements graves,

• l’intervention à une gestion humaine des ressources à tous les niveaux (formation, qualité de vie au travail, prévention des risques psycho-sociaux)

Le snasen revendique depuis plusieurs années une réactualisation de la circulaire des missions 1991 (qui n’est même plus visible sur le site du ministère ni accessible sur légifrance) et le retour du poste de Conseiller technique de service social ministériel à la DGRH pour conforter le pilotage de la politique sociale en faveur des personnels

Le snasen mesure l’urgence à réaffirmer les missions  : devant l’émergence de nouveaux métiers chargés d’accompagner les personnels, les collègues du SSP ne doivent être cantonnés à la gestion des aides financières mais reconnus davantage comme un vrai service social spécialisé du travail !

A l’occasion du Gt missions, le SNASEN UNSA s’est déclaré favorable à la nécessité de réaffirmer les missions via une circulaire rénovée, de reconnaître l’expertise de ce service par la diffusion de cette circulaire auprès de tous les acteurs et personnels de l’éducation nationale.

La DGRH a proposé un « toilettage » de cette circulaire pour le service social des personnels et envisage de réinstaurer le poste de CT à la DGRH reconnaissant que cette compétence lui manquait.

A l’occasion du Gt missions, le snasen a pu porter ses revendications en termes d’amélioration des conditions de travail des as et ct du personnel et semble avoir été entendu pour certaines (problématique des open space, de l’articulation avec les RH de proximité, moyens…)

Le snasen unsa demande donc au Ministère une véritable reconnaissance de ses services sociaux dont il est le garant ainsi que les moyens à la hauteur des enjeux sociaux actuels !