Accueil > Métier > Hommage à Audrey ADAM,conseillère en économie sociale et familiale, minute de (...)

Hommage à Audrey ADAM,conseillère en économie sociale et familiale, minute de silence

lundi 17 mai 2021, par Cege

Comme nous vous l’annoncions le 13 mai avec émotion sur les réseaux sociaux, Audrey ADAM, conseillère en économie sociale et familiale (initialement annoncée comme assistante sociale), a été tuée dans l’exercice de ses fonctions le 12 mai dernier. Elle était chargée du suivi des personnes âgées, elle exerçait notre profession au sein du pôle des solidarités du département de l’Aube.
Un hommage lui sera rendu aujourd’hui lundi 17 mai 2021 au Haut Conseil du Travail Social.
Le snasen relaye la minute de silence proposée par l’anas pour une prise en compte du drame qui touche nos professions.
A l’occasion des réunions prévues cette semaine avec ses adhérent.e.s le snasen rendra hommage à cette collègue en effectuant cette minute.
Elle mériterait un hommage national. Quid de la reconnaissance encore une fois des travailleurs sociaux qui sont en première ligne auprès des plus vulnérables ?

icila vidéo réalisée par l’anas

Mort d’une Conseillère en économie sociale et familiale : soutien, tristesse et colère de l’UNSA

Dédier sa vie professionnelle au soutien et à l’aide de ses semblables ne devrait jamais conduire à la mort. Pourtant, c’est bien l’impensable qui s’est produit le 12 mai dernier, jour où une Conseillère en économie sociale et familiale du Conseil départemental de l’Aube a été tuée lors d’une visite à domicile.

L’UNSA adresse avant tout un message de soutien à sa famille, à ses proches, à ses collègues.

Soutien mais aussi tristesse et colère face au lourd silence des médias et du Gouvernement.

Alors que le discours public sur les métiers du social est quasi inexistant, et le plus souvent peu valorisant, ces professionnels sont présents sur tous les territoires et particulièrement là où les difficultés se multiplient.

L’UNSA continuera à porter haut et fort le rôle fondamental, indispensable, des travailleurs sociaux, travailleurs « invisibles au service de populations invisibles », pour la cohésion sociale, la lutte contre les inégalités.

Accueillir, accompagner ou protéger les adultes, les enfants, les personnes âgées, handicapées, c’est prendre soin de la société, et cela comporte sa part de risque, souvent des violences verbales, rarement au-delà fort heureusement. La mission de ces hommes et ces femmes est une noble mission, au service de la République : elle doit être reconnue et considérée à ce titre.

Laurent Escure, Secrétaire général de l’UNSA

Contact presse : Martine Vignau, Secrétaire nationale – 06 79 67 28 26