Accueil > Métier > Réfondation du travail social > Rapport du Haut Conseil du Travail Social : l’UNSA valide

Rapport du Haut Conseil du Travail Social : l’UNSA valide

jeudi 28 janvier 2021, par Cege

L’UNSA a approuvé lors de la plénière du 25 janvier du Haut Conseil du Travail Social le rapport intitulé « le Travail Social au défi de la crise sanitaire ». Il contient 12 préconisations visant à prévoir et agir afin d’éviter une crise humanitaire. Ce rapport, riche et constructif, va au-delà du rappel des principes qui fondent le travail social. Il se saisit de l’enjeu majeur de la mise en place des Plans de continuité de l’activité (PCA), qui ont cruellement fait défaut dans nombre d’institutions, sans parler de l’absence d’articulation entre PCA des institutions d’un même territoire.

Ce rapport constate une fois de plus que les travailleurs sociaux sont des travailleurs « invisibles au service de populations invisibles » …

La crise sanitaire a mobilisé l’action publique pour l’essentiel dans le champ du soin. Le « prendre soin » a été beaucoup occulté : travailleurs sociaux non inclus dans les personnels prioritaires pour la dotation de matériel de protection, pour l’accès aux gardes d’enfants.

La question de l’utile, du nécessaire et de l’indispensable dans le champ du social est venue également interroger la continuité des missions de service public.

L’absence de visibilité sur les effectifs mobilisables, la nature possible des actions, l’absence d’outils adaptés ont grandement désorganisé les services.

Les pouvoirs publics comme les associations de lutte contre la pauvreté, s’accordent pour dire que cette crise va avoir des répercussions considérables sur les personnes vulnérables.

Parce que prévoir et agir est au cœur du Contrat social républicain dans lequel s’inscrit pleinement l’UNSA, il est urgent de mettre en œuvre les préconisations du rapport parmi lesquelles :

Reconnaitre le travail social comme pilier de l’État social
Anticiper l’impact social des crises
Prendre en compte la dimension genrée du Travail Social
Articuler le pilotage national et le pilotage territorial
Recentrer l’intervention des travailleurs sociaux sur l’accompagnement
Cela, sans perdre de vue que la relation humaine est au cœur du métier dans une période où se développe le télétravail, qui ne doit pas être « du travail au domicile » mais de l’accompagnement des personnes.

Le rapport
travail social face à la crise sanitaireici
ici
LES EFFETS DE LA CRISE « COVID-19 »
SUR LES PRATIQUES DES TRAVAILLEURS SOCIAUX :
ASPECTS ETHIQUES ET DEONTOLOGIQUES