Accueil > Revendications > Surmonter l’effroi et se documenter pour éduquer

Surmonter l’effroi et se documenter pour éduquer

vendredi 23 octobre 2020, par Cege

Reprise du 2 novembre : les organisations syndicales seront de nouveau reçues la semaine prochaine pour finaliser les modalités qui associent l’ensemble de la communauté éducative.
Parce qu’il faudra bien trouver les mots pour accueillir enfants et jeunes à la rentrée de novembre, chaque personnel éducatif doit s’y préparer, tant la situation est exceptionnelle. Des paroles et des images auront circulé dans les familles, sur les réseaux sociaux, depuis le 16 octobre, date funeste de l’assassinat de notre collègue professeur d’histoire-géographie.
Toute la communauté éducative a besoin de soutien et de temps pour préparer le retour en classe. Et parmi elle, l’ensemble des enseignant·es qui font leur métier, font vivre dans leurs enseignements les valeurs de la République et la laïcité, défendent la liberté d’expression. Car leur parole est attendue des enfants, des adolescents qui font confiance aux adultes de l’école, pour les aider à grandir, à devenir des citoyens libres, formés, et éclairés.
Parce que le temps des vacances des enfants n’est jamais totalement un temps de vacances pour les acteurs éducatifs, voici, ici, recensés quelques outils bien utiles à se (re)mettre en mémoire pour cette rentrée particulière, quelque soit la forme qu’elle prendra. ici
Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle :L’UNSA Éducation et l’UNSA sont signataires de la tribune « Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle » . Il est signé par les principales fédérations syndicales de l’éducation ( UNSA Education, FSU, SGEN etc.) des centrales syndicales ( UNSA, CGT, etc.), des associations (Ligue de l’enseignement, FNE, etc.) et des organisations de la jeunesse. ici
Liberté et éducation, jamais l’une sans l’autre : ici