Accueil > Revendications > Agenda social Éducation nationale : La filière sociale aura son GT (...)

Agenda social Éducation nationale : La filière sociale aura son GT !

jeudi 17 septembre 2020, par Cege

01.102.20 La DGRH a entendu la revendication de notre syndicat et notre fédération UNSA Education : l’ajout d’une groupe de travail pour la filière sociale dans la thématique "plus de reconnaissance"
Rappel : Communiqué UNSA Education du 16.09.2020
Une bonne base de discussion qui doit déboucher
sur du concret pour tous les personnels.

Le ministère a présenté au comité technique ministériel un agenda social avec 17 groupes de travail thématiques et catégoriels. L’UNSA Éducation a été reçue aujourd’hui. La version définitive sera stabilisée dans les prochains jours.

Nous avons fait part de notre satisfaction de voir cet agenda concerner l’ensemble des personnels. C’était le sens de notre demande dans notre courrier au ministre la semaine dernière : un agenda social et un grenelle pour tous les personnels.

Pour autant, certains personnels ne sont pour le moment pas explicitement cités dans les groupes de travail catégoriels et il faut que ce soit modifié. Aussi nous demandons notamment, qu’un chantier spécifique sur les missions et les conditions de travail des assistantes de service social soit ajouté au protocole et que les personnels techniques et les assistant·es d’éducation trouvent aussi leur place dans cet agenda social.

Les thématiques transversales abordées ont du sens avec des éléments autour de la formation continue, du parcours de carrière, de l’action sociale, de l’équipement en matériel informatique, du logement, du télétravail, de la protection sociale complémentaire, de la RH de proximité. Tous ces sujets concernent directement l’ensemble de nos collègues. Il faut que ces groupes débouchent sur des dispositions concrètes qui viennent améliorer les conditions de travail de tous les personnels.

Sur les questions de revalorisation également, les différents chantiers ouverts doivent aboutir rapidement à une augmentation visible des rémunérations. Nous avons besoin de connaître les enveloppes budgétaires et d’avoir une vision pluriannuelle (promise pour le premier semestre 2021).

Un premier bilan avec le ministre est prévu à la mi-octobre avec la définition du contour d’un Grenelle pour l’ensemble des personnels.

Nos collègues veulent être reconnu·es et respecté·es, les attentes sont très fortes et les déceptions pourraient l’être tout autant. L’UNSA Éducation et ses syndicats vont s’engager dans ces groupes de travail avec des propositions et en tête l’urgence d’obtenir du concret pour tous les personnels.

Ivry sur Seine, le 16 septembre 2020
Frédéric MARCHAND,
Secrétaire général