Accueil > Carrière professionnelle > Conditions de travail > FAQ de la Fonction Publique sur les conditions de reprise : Enfin un (...)

FAQ de la Fonction Publique sur les conditions de reprise : Enfin un cadrage national clair qui réaffirme la priorité au télétravail !

mercredi 13 mai 2020, par Cege

La FAQ de la DGAFP iciclarifie les conditions de reprise pour les agents, notamment :

- Réaffirme que le Télétravail reste à privilégier, autant que possible ;

- Confirme pour les agents qui ne pourraient pas télétravailler la possibilité de rester en ASA pour garde d’enfant (école ouverte ou non) jusqu’au 1er juin.

A partir du 1er juin, les ASA pour garde d’enfant (quand le télétravail n’est pas possible), cela ne sera possible qu’avec attestation de non-prise en charge de l’enfant par l’école.

La FAQ rappelle les 11 critères de vulnérabilités au covid-19 ainsi que la procédure à suivre pour bénéficier d’un certificat de travail, qui respecte le secret médical.

Les masques doivent être fournis par l’employeur pour toute situation de proximité inférieur à 1 mètre. Pour les agents porteurs de handicap, les conditions sanitaires et respect de la distanciation physique doivent être assurées sur le lieu de travail, sinon ils devront rester en TT.

Enfin, la prise en charge des frais de repas, sous certaines conditions, est prolongée jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Le SNASEN UNSA Education est satisfait que cette FAQ rappelle que le télétravail est à privilégier.

Les agents relevant du MENJ et MESRI ont droit aux mêmes précautions sanitaires que l’ensemble des agents de la fonction publique.

Le ministre Blanquer doit (enfin) apprendre à faire confiance à ses agents. La sécurité est indispensable, la bienveillance est nécessaire. Les personnels ont montré, depuis le début de la crise sanitaire, combien ils ont su s’adapter pour poursuivre leur activité en période de confinement. Ils sauront tout autant le faire pour assurer la reprise.

Le SNASEN UNSA recommande aux ASS et CTSS en prévision d’un déplacement (qui doit pour l’instant rester exceptionnel) dans l’établissement scolaire ou administration d’interroger et de s’assurer sur les conditions sanitaires prévues les concernant (masques, bureau etc..).

FAQ Education nationaleici