Accueil > Revendications > 1er mai 2020

1er mai 2020

vendredi 1er mai 2020, par Cege

1er mai 2020
Déclaration commune CFDT / CFTC / UNSA / FAGE
Avec la crise sanitaire, certains semblent aujourd’hui redécouvrir l’importance de secteurs d’activités sans lesquels il n’est pas possible de vivre ensemble voire de vivre « tout court ». On pense bien évidemment aux métiers de la santé dont les professionnels sont très justement et très chaleureusement applaudis tous les soirs, à 20 heures.
D’autres secteurs, d’autres métiers apparaissent tout aussi essentiels. L’agro-alimentaire bien sûr, avec le monde agricole et l’ensemble de la chaîne logistique et de distribution, du producteur au commerce,
qui l’accompagne. Il faut produire puis contrôler puis emballer puis transporter puis vendre les produits qui finissent dans nos frigos.
Essentiels aussi les métiers du transport et de la logistique. Qu’il s’agisse des ambulanciers, des routiers, des conducteurs de bus ou des convoyeurs de fonds, nous mesurons aujourd’hui à quel point ces travailleurs sont indispensables à notre « bien vivre ensemble ». Pensons aussi aux livreurs « ubérisés » dont la santé au travail préoccupe généralement peu les plateformes. Aujourd’hui mobilisés
pour satisfaire nos besoins, ils s’exposent d’autant plus au risque de contamination qu’ils bénéficient rarement d’équipements adaptés.
Essentiels aussi les métiers du ménage et du gardiennage. Au service des entreprises ou des particuliers, ils assurent quotidiennement le nettoyage de nos lieux de vie et/ou de travail. Ils prennent
en charge la petite maintenance tout en veillant sur la sécurité des biens et des personnes. Ce faisant, ils rendent « vivables » ces lieux qui nous sont si familiers, rien de moins !
Essentiels aussi, les métiers du secteur social. L’ensemble des travailleurs sociaux qui quotidiennement, et encore plus pendant cette crise,sont aux services et accompagnent dans l’ombre les plus fragiles d’entre nous.
Pompiers, policiers, éboueurs, éducateurs personnels de nettoyage, salariés des secteurs de l’eau, de l’énergie, des télécoms, des services de payes et prestations sociales, et tant d’autres, la liste est très longue ! Travailleurs et travailleuses des secteurs publics ou privé ils et elles sont exposées quotidiennement au virus.
Parmi ces travailleurs, nombre d’entre eux sont étudiants, et ces derniers sont également souvent
engagés dans les activités bénévoles de soutien aux populations les plus fragiles.
Ces métiers essentiels, trop souvent ne sont pas reconnus ! Le temps est venu de questionner ce modèle. Plus que des primes accordées quand tout va mal nous revendiquons une juste reconnaissance et rémunération pour ces travailleuses et travailleurs !
A l’occasion du 1er Mai, confinement et respect des « gestes barrières » obligent, la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la FAGE ne réuniront pas leurs adhérents comme elles en ont l’habitude. Mais parce que les travailleurs doivent être fêtés, cette année plus que jamais, nos 4 organisations réaffirment solennellement leur engagement à cette occasion :
Ensemble, nous porterons demain avec encore plus de déterminations nos revendications pour l’emploi, la justice sociale et pour un modèle de développement respectueux de l’environnement et des femmes et des hommes au travail.
C’est ensemble que nous leurs disons MERCI et que nous nous engageons à poursuivre notre action syndicale pour faire en sorte que leur travail soit, à l’avenir, mieux et durablement reconnu !