Accueil > Revendications > La reconnaissance des services sociaux du Ministère de l’Education Nationale (...)

La reconnaissance des services sociaux du Ministère de l’Education Nationale passe par des actes pour restaurer la confiance

vendredi 10 avril 2020, par Cege

Communiqué de presse
Le SNASEN se félicite que le ministre dans son message vidéo adressé aux personnels sociaux ait enfin pris la mesure de l’importance du travail social au sein de son ministère. La reconnaissance par notre ministère de la mobilisation actuelle des personnels sociaux et de leur utilité : c’est une première qui conforte notre place auprès des élèves au sein du MEN
Le ministre aurait pu aussi davantage reconnaitre la mobilisation des service sociaux auprès des personnels et pour assurer la continuité sociale.
Dans cette période particulièrement difficile pour tous mais impactant plus durement les plus fragiles, le service social scolaire a et prend toute sa place, auprès des élevés et leurs familles, les étudiants, les personnels.
C’est vrai que les personnels sociaux, inquiets du risque d’aggravation des inégalités sociales et scolaires ou des situations de violences familiales en période prolongé de confinement, font preuve de résilience et adaptent leurs pratiques dans l’intérêt des publics accompagnés voire développent ou participent à développer des pratiques innovantes.
A l’instar du discours, nous constatons une réalité des personnels sociaux qui sont négligés par ce ministère
-  Le service social ne bénéficie pas, ou à la marge, d’outils professionnels (téléphone/ ordinateur) ce qui les amène à utiliser leurs outils personnels en cette période de travail à distance.
-  Les risques psycho sociaux de la profession s’aggravent avec le décalage croissant entre les missions attendues et les moyens attribuées pour les exercer
-  Le montant de leur rémunération indiciaire et indemnitaire est loin de reconnaitre le niveau des responsabilités exercées.
-  Ils restent injustement exclus du bénéfice de la prime REP+ touchée par tous les autres personnels.

Les publics accompagnés n’ont pas besoin du service social qu’en période de confinement. La reprise de la scolarité après cette longue période d’isolement va nécessiter de la part de tous une nouvelle mobilisation pour faire face aux nouvelles inégalités scolaires et sociales, repérer et accompagner les plus vulnérables des élèves, des personnels et des étudiants qui auront particulièrement souffert de cette période.
Après les discours nous attendons des actes ! Que les propos élogieux d’aujourd’hui se convertissent en moyens nécessaires à la mise en œuvre d’un véritable accompagnement social et à une véritable politique de prévention.
Les moyens d’agir des personnels sociaux est limité aujourd’hui par un contexte de pénurie de plusieurs années. La solidarité nationale exige de restaurer les services publics qui garantissent l’égalité d’accès aux droits et la cohésion nationale
Le SNASEN UNSA rappellera alors à Monsieur le ministre les revendications en termes de moyens humains et matériels pour assurer la qualité du service aux usagers et la reconnaissance statutaire et salariale des personnels sociaux.
Contact tiphaine JOUNIAUX secrétaire générale SNASEN 06.77.29.86.27