Accueil > Métier > Réfondation du travail social > « Promouvoir l’importance des relations humaines » : journée mondiale du (...)

« Promouvoir l’importance des relations humaines » : journée mondiale du travail social

mardi 17 mars 2020, par Cege

« Promouvoir l’importance des relations humaines »

C’est le thème de la journée mondiale du travail social ce mardi 17 mars qui nous rappelle, dans ce contexte si particulier de crise sanitaire, l’urgence à préserver nos relations humaines.
Le SNASEN se déclare solidaire des nombreux travailleurs sociaux, réquisitionnés comme les personnels de santé, pour prendre en charge les plus vulnérables d’entre nous dans les hôpitaux, les établissements accueillant les publics relevant de l’ASE et du milieu du handicap
La crise sanitaire nationale que vit la France amène toutes les instances sociales à s’adapter.
Au nom de l’intérêt supérieur de l’enfant, ces derniers ne vont plus à l’école. Les protéger est la priorité. Ne pas aller à l’école est un fait, que les enfants soient accompagnés par des « éducateurs » en est un autre. Les travailleurs sociaux en exercice ne sont pas suffisamment nombreux pour s’occuper et prendre soin des enfants accueillis à temps plein pour minimum 15 jours dans tous ses établissements.
Il y a donc lieu de s’étonner que les professionnels des établissements publics de protection de l’enfance ne soient pas à ce jour prioritaires du système de garde prévu par le gouvernement
La mobilisation sanitaire ne doit pas par ailleurs négliger ceux d’entre nous qui rencontrent des difficultés financières, de logement, d’isolement social, ou les victimes de violences.
Le SNASEN UNSA reste préoccupé de préserver les relations humaines au-delà de cette période de confinement contraint, motivé par la seule solidarité avec les malades du COVID 19, leurs proches et les soignants.
Il y a urgence en cette période de crise à garantir les droits collectifs et individuels et « promouvoir l’importance des relations humaines » pour préserver notre cohésion sociale