Accueil > Revendications > Fusion des académies : Tout ça pour ça, mais tout reste à venir (...)

Fusion des académies : Tout ça pour ça, mais tout reste à venir !

jeudi 31 janvier 2019, par Tiphaine Jouniaux

COMMUNIQUÉ UNSA Education
Fusion des académies : Tout ça pour ça,
mais tout reste à venir !

Après des annonces pour les régions de Nouvelle Aquitaine et du Grand Est, Jean-Michel Blanquer vient de confirmer l’abandon des projets de fusion des académies et le maintien des recteurs. Il était temps ! C’est une bonne décision qui doit permettre le respect de l’équilibre territorial.

Depuis plusieurs mois, l’UNSA Education l’alerte sur le sujet : la réorganisation territoriale des services déconcentrés du MENESRI ne nécessite pas de fusionner obligatoirement les académies dans toutes les régions.
Si le ministre reconnaît avoir pris sa décision "après avoir écouté les acteurs et être allé sur le terrain", on peut regretter qu’il ne l’ait fait plus tôt. Quel manque de considération pour les personnels ayant travaillé sur les schémas de réorganisation territoriale, dont la copie était à rendre en janvier. Et surtout pour tous ces personnels inquiets devant le flou de ces fusions annoncées, ne sachant pas si leur poste et leurs missions allaient être maintenus.


Et maintenant ?
Un nouveau plan global de réorganisation des régions académiques devrait être prochainement présenté. Il ne pourra se mettre en œuvre efficacement qu’en s’appuyant sur l’expertise des collègues concernés. Les évolutions doivent améliorer le système éducatif dans le respect des personnels. La seule entrée budgétaire serait une impasse.
Le futur schéma d’organisation pourrait doter le recteur de région académique d’une autorité hiérarchique sur les autres recteurs de la région, ce que nous avions proposé à plusieurs reprises.
Nous souhaitons que ces évolutions soient l’occasion de mettre en place un dialogue social approfondi et une réelle prise en compte des personnels. C’est un élément indispensable pour la réussite des organisations et la construction de solutions adaptées et partagées.

Frédéric MARCHAND,

Secrétaire général de l’UNSA Éducation,
Ivry, le 1er février 2019