Accueil > Métier > Missions > Rénover nos missions OUI Dégrader nos conditions de travail NON

Rénover nos missions OUI Dégrader nos conditions de travail NON

dimanche 26 mars 2017, par Tiphaine Jouniaux


Rénover nos missions OUI
Dégrader nos conditions de travail NON


Le SNASEN UNSA prend acte de la parution de la circulaire de missions du service social en faveur des élèves qui, contre toute attente, valide l’intervention du service social en primaire en REP+. Nos revendications en termes de moyens pour couvrir ces REP+ n’ont pas été entendues.
Les missions sont rénovées : 
- Face au risque de décentralisation :
Replace le service social spécialisé de l’Education Nationale au cœur de la politique éducative et reconnait sa contribution à une école plus juste et bienveillante.
- Au regard de l’évolution des politiques sociales et éducatives depuis plus de 20 ans : 
Réactualise les missions du service social élèves (accès aux droits, école inclusive, soutien à la parentalité, prévention du climat scolaire, conduite de projets collectifs, mobilisation du réseau partenarial.../...) en inscrivant ses compétences d’expertise, d’analyse et de formation dans les responsabilités relevant de la catégorie A à l’interface de l’environnement scolaire.

- Conforte sa gouvernance dans le cadre d’un service social départemental piloté par des CTSS aux missions reconnues et harmonisées et renforcées par la présence d’adjoint auprès de chaque CTD.

- Rappelle les conditions d’exercice de la profession en inscrivant comme obligatoire l’organisation de temps d‘échanges et d’analyse de pratiques sur le temps de travail.
L’intervention du service social en primaire des REP + que le SNASEN était prêt à considérer a, quant à lui, fait l’objet de négociations acharnées de la part du SNASEN UNSA.
Le SNASEN UNSA a exigé, depuis l’expérimentation lancée en 2014, l’attribution de moyens spécifiques à l’accompagnement social des milliers d’élèves primaires concernés et la clarification des missions attendues sur la base d’un bilan de l’existant.

Notre priorité : les conditions de travail des collègues


Notre organisation n’a eu de cesse de réclamer sans l’obtenir un espace de dialogue et déplore que ce point précis de la circulaire soit finalement traité à marche forcée en fin de mandature.
Dans ce contexte et assumant ses responsabilités, le SNASEN UNSA a réclamé et obtenu qu’au regard des moyens attribués (305 depuis 2012) :
- L’intervention en primaire soit limitée au conseil social auprès du cycle 3 des REP+
- Que cette intervention s’effectue de façon progressive et en fonction des moyens alloués 
- Que la couverture exhaustive départementale ne soit pas recherchée
Le SNASEN UNSA appelle les personnels à se mobiliser pour exiger au niveau des académies et départements une application stricte de cette circulaire nationale de missions.
Le SNASEN UNSA continuera de revendiquer :
- Les moyens en postes pour assurer un service social de qualité pour tous les élèves
- La réactualisation des missions du service social des personnels et les moyens humains et logistiques de son exercice