Accueil > Revendications > PLF 2017 : Une ultime occasion de renforcer la politique sociale du (...)

PLF 2017 : Une ultime occasion de renforcer la politique sociale du ministère ?

mercredi 2 novembre 2016, par Tiphaine Jouniaux

Communiqué de presse du snasen unsa éducation:
Les services sociaux du MENESR investis dans la refondation de l'école concourent au maintien de la cohésion sociale et à la lutte contre les discriminations en favorisant l’accès aux droits, la préservation du lien social, l'engagement citoyen et le dialogue entre adultes et jeunes, le bien-être des personnels ….
Le ministère fixe des priorités : l’amélioration climat scolaire, la lutte contre les inégalités, la prévention du décrochage scolaire, les relations parents-école. Les services sociaux agissent quotidiennement avec expertise dans ces domaines. Les nombreux rapports et études (CNESCO, IGEN..) rappellent d’ailleurs le rôle essentiel de nos services et pointent notamment le manque de moyens humains. Les compétences de ces professionnels méritent d’être reconnues et qu’elles puissent être mise en œuvre pour pouvoir agir efficacement !
2017, une ultime occasion de renforcer la politique sociale du ministère ?
Le SNASEN UNSA acte les 150 postes créés de 2012 à 2014 pour soutenir l’activité dans le secondaire reconnue insuffisant.
La promesse d’avril 2015 de 300 postes créations dans le cadre de la politique d’éducation prioritaire pour les deux derniers exercices du quinquennat 2016 et 2017 n’a pas été tenue. C’est finalement 60 postes créés en 2016 qui s’avèrent nettement insuffisants pour améliorer l’accompagnement des publics déclarés prioritaires des 350 REP +
L’annonce de la création dans le PLF 2017 de 200 postes santé / sociaux ne répond pas davantage aux enjeux d’une politique sociale rénovée

Nous lançons donc un Appel aux acteurs de la politique éducative,
Etudiants, familles, personnels, responsables politiques
:
Exigeons un geste fort envers les services sociaux
Nous réclamons le soutien des missions des personnels sociaux acteurs d’une politique éducative plus juste et bienveillante pour les élèves, étudiants et les personnels !


Quelques chiffres de la situation actuelle ?
Pour le service social élèves
Taux d’encadrement : 1 assitant de service social pour 3766élèves. 
Pour les services sociaux des étudiants
Taux d’encadrement actuel est d’1 as pour 10000 étudiants en moyenne alors que le nombre d’étudiants est en constante augmentation !
Pour les services sociaux des personnels
Taux d’encadrement actuel : 1 as pour 5000 personnels soit le double de celui de tous les autres ministères Le bien être des élèves passe par le bien être des personnels .