Accueil > Revendications > Le SNASEN UNSA reçu au ministère ce mardi 15 décembre 2015

Le SNASEN UNSA reçu au ministère ce mardi 15 décembre 2015

jeudi 17 décembre 2015, par Tiphaine Jouniaux

Après une rentrée scolaire 2015 particulièrement difficile pour tous les services, le SNASEN UNSA a pu faire entendre de nouveau les préoccupations des personnels sociaux et son souhait de voir clarifer au plus vite la politique sociale ministérielle. Le SNASEN UNSA a réclamé que :

– Que les moyens humains des trois services fassent l’objet d’un bilan précis par le ministère ainsi que leur évolution respective depuis 2013

– Qu’aucun service social ne soit négligé par le ministère. Les services sociaux des personnels et des étudiants contribuent à la refondation du système éducatf et leurs moyens nécessitent d’être également renforcés. Après presqu’un an de silence, la réflexion sur la politique sociale et de santé en faveur des personnels doit dans ce cadre être relancée.

– Les 60 créations de poste au service social élèves proposées pour la rentrée 2016 servent exclusivement à consolider l’intervention dans le secondaire sans oublier les zones rurales isolées.
– L’intervention dans le primaire des REP + envisagée dans le projet de circulaire de missions soit conditionnée à l’attribution de moyens spécifques (au minimum les 300 postes promis) et à la définiton précise des missions spécifiques atendues
– Le ministère valorise davantage l’expertise de ses personnels sociaux
– La gouvernance des services sociaux soit consolidée
Le ministère reconnait que le taux d’encadrement actuel des services sociaux n’est pas satisfaisant.
Nos interlocuteurs se déclarent convaincus de la contribution de ces services sociaux à la mission éducatve de l’école et souhaitent conclure le chanter métiers les concernant.
La conclusion du groupe métiers Oui ! Mais pas à n’importe quel prix !
Le SNASEN UNSA, combatif et responsable, poursuivra la négociation dans le cadre d’un dialogue social constructif jusqu’à une conclusion qui répondra au mieux aux attentes des personnels et aux besoins des personnes accompagnées
L’année 2016 pourrait être l’année de la concrétisation ?