Accueil > Revendications > Le SNASEN UNSA exige davantage de justice sociale ministérielle et (...)

Le SNASEN UNSA exige davantage de justice sociale ministérielle et interministérielle en matière indemnitaire

mardi 1er septembre 2015, par Tiphaine Jouniaux

Nous ne voulions pas de cette réforme indemnitaire car elle valide le principe d’une mise en concurrence de collègues d’un même service, d’une même profession en créant une rémunération individualisée « au mérite » sans aucune considération des conditions d’exercice de la profession….
Le RIFSEEP s’applique malgré nous aux personnels sociaux au 1er janvier 2016!
Le SNASEN UNSA porte la revendication d'une revalorisation indemnitaire pour les personnels sociaux du MENESR depuis le début du chantier métiers qui a été occasion de négociations catégorielles pour de très nombreux corps au sein du notre ministère. Pourquoi pas les personnels sociaux ?
Chacun le reconnait : les 3700 personnels sociaux restent depuis de nombreuses années « les parents
pauvres » de l’indemnitaire :
- Les personnels sociaux (bac+3) bénéficient actuellement de l’un des montants indemnitaires le plus bas de l’ensemble des personnels de catégorie B au sein du MENESR
- Les personnels sociaux du MENESR relevant depuis 2012 du CIGEM des Administrations de l’Etat touchent un montant indemnitaire l’un des plus bas de l’ensemble des ministères
Le MENESR a aujourd'hui une occasion de reconnaitre par le RIFSEEP l'effectivité des missions exercées par l’ensemble de ses personnels sociaux en revalorisant de façon significative leur indemnitaire dans l’attente de la revalorisation indiciaire attendue en catégorie A dans le cadre de la fonction publique.
Le SNASEN UNSA dénonce l’indécence des montants minimaux réglementaires proposés aux personnels sociaux par l’arrêté FP. Il se mobilise pour obtenir pour tous nos collègues, dès janvier 2016, un socle minimal de référence correspondant à la moyenne indemnitaire interministérielle (évaluée à 6948 €
pour les CTSS, 5499 € pour les ASP et 4939 € pour les AS)
Parce que les assistants de service social exercent toutes les mêmes fonctions référencées dans la fiche
métiers ministérielle, le SNASEN UNSA préconise la constitution d’un seul groupe de fonctions pour les AS.
Pour le SNASEN UNSA, les CTSS exercent des fonctions de coordination d’équipes, de soutien technique ou/et de responsabilité d’un dossier transversal. Ne pas confier ses missions aux CTSS en poste relève à nos yeux d’un dysfonctionnement de service. C'est la raison pour laquelle, le SNASEN
UNSA exige la réunion en urgence d’un groupe de travail pour la confection d'une fiche « CTSS » dans le REME 
pour finaliser la cartographie des CTSS sur des critères objectifs et clarifier les modalités et le calendrier de mise en œuvre de l'emploi fonctionnel du conseiller de l'action sociale au sein du MENESR.

Enfin, le SNASEN UNSA demande que la circulaire ministérielle arrête un cadrage national applicable dans tout le territoire et dans chaque service pour garantir une application homogène, mettant à l’abri du risque d’interprétations locales abusives.