Accueil > Revendications > le SNASEN UNSA favorable à la réforme du collège

le SNASEN UNSA favorable à la réforme du collège

vendredi 22 mai 2015, par Marie Wecxsteen

 Pour une refondation de l’école en profondeur
Le SNASEN UNSA favorable à la réforme du collège

Le SNASEN UNSA soutient la promesse démocratique d’une école plus inclusive et  bienveillante.
Les personnels sociaux intervenant aujourd’hui en priorité auprès des élèves scolarisés dans le secondaire témoignent que le collège contribue à exclure et à discriminer.  L'exercice de leurs missions sociales trouve ses limites quand le système stigmatise la difficulté et priorise le mérite, qu'il met en concurrence les établissements et les personnels en générant de la violence symbolique et factuelle.
Maillon spécifique et complexe du système éducatif, le collège est une des étapes essentielles de la scolarité obligatoire et il doit trouver son identité propre entre l’école élémentaire et le lycée.
L'objectif du collège unique garantissant la réussite pour tous est compromis par des pratiques relevant du tri social (options ségrégatives, classes de niveaux)  sans que les dispositifs actuels mis en œuvre (remédiation, parcours spécifiques) ne suffisent à le préserver. Le sentiment d’insatisfaction voire d’échec est partagé par les élèves, les parents mais aussi  les équipes éducatives qui souffrent d'épuisement professionnel. 
Le collège doit donc aussi s’interroger sur sa nécessaire évolution dans le cadre de la refondation mais aussi comme enjeu d'avenir du public accueilli en pleine construction d'identité personnelle et sociale.
La réforme proposée, sans être parfaite, vise à remettre l'élève au centre du collège "pour tous" Dans la continuité de l'école primaire, elle favorise les approches pédagogiques transdisciplinaires, participatives, qui valorisent  toutes les formes d'intelligence.  
Le service social se félicite de voir reconnaitre l'expertise et la capacité d'innovations des professionnels de terrain pour réfléchir et élaborer sur des temps de travail en équipe de nouvelles pratiques dans le cadre de projets d'établissement et/ou de réseaux d'établissements. Cette réforme contribuera à une réelle démocratisation de l'école et à l'amélioration du climat scolaire que si les équipes éducatives riches de leur diversité s'en saisissent collectivement. 
Le SNASEN UNSA qui représente les personnels sociaux au sein du ministre s'engage avec sa fédération UNSA éducation en faveur d'une évolution nécessaire des pratiques éducatives dans l'intérêt des élèves et des personnels qu'ils accompagnent. 
Il rappelle que le collège est une étape de scolarité trop importante pour être négligée en termes de moyens humains sociaux, ni être mise en concurrence avec l'intervention en primaire qui ne peut s'envisager à ses dépens.

C'est la raison pour laquelle le SNASEN UNSA réclame dans le cadre de la refondation de l'école un plan triennal de créations de postes pour :
- Améliorer le taux d'encadrement dans le secondaire reconnu fragile et qui doit être réinvesti dans le cadre de la réforme du collège.  
- Assurer une prévention sociale de qualité dans le primaire 
 

 

Pour mieux comprendre les enjeux de la réforme

Dossier spécial UNSA éducation ci joint