Accueil > Revendications > Les personnels sociaux entre espoir et réalité

Les personnels sociaux entre espoir et réalité

jeudi 16 octobre 2014, par Marie Wecxsteen

Les personnels sociaux cherchent leurs marques

169 personnels sociaux répartis sur 27 académies ont apporté leur témoignage à l’occasion de la deuxième édition du baromètre des métiers de l’éducation lancée par la fédération UNSA éducation en juin 2014

Les personnels sociaux sont sensiblement plus fiers (96%) que les autres personnels d'exercer un métier qui a du sens pour eux  (91%), qu'ils exercent avec bonheur (89%), qu'ils conseilleraient à un proche (62%)
Mais ils sont sensiblement moins satisfaits de leur perspective de carrières (8%) et de leur rémunération (11%) que les autres personnels

La charge de travail grandissante consécutive au décalage entre la difficulté sociale et les moyens pour y faire face plonge les personnels sociaux dans un sentiment d'éparpillement et d'insatisfaction notable (élargissement des secteurs, diminution des crédits)
Le décalage entre le discours de la réussite scolaire pour tous et les moyens réels qui y sont affectés font craindre aux collègues par exemple le redéploiement dans le primaire ou la négligence envers les secteurs ruraux.
L'altération des conditions de travail crée de la souffrance et les collègues réclament des dotations financières adéquates entre autre en termes de frais de déplacement.

La grande lassitude en filigrane n'émaille pas leur gout du métier ni la certitude de l'utilité de leur action.  Ce qui motive les collègues c'est prioritairement le relationnel avec l'usager et le travail en équipe quand il permet que leur expertise soit reconnue en interdisciplinarité. Ils souhaitent davantage d'échanges et de formations professionnelles. 
Les collègues expriment des difficultés à exercer un  métier exigent sans moyens  et réclament soutien et respect. Cela passe pour eux par une reconnaissance de leur professionnalité et  la  révision de leur grille catégorielle  eu égard au niveau d'étude. 

Le SNASEN UNSA éducation confirme les priorités
Défendues pour les collègues

Il y a urgence à faire aboutir les revendications syndicales portées en matière d'avancées sur les salaires,  d'améliorations des conditions de travail et de carrières.
Pour libérer la charge de travail devenue insupportable, le SNASEN UNSA éducation exige la recherche de l'adéquation entre les moyens et les missions et les créations de postes  indispensables

Après les discours, du concret !
Pour un syndicalisme utile, combatif et responsable